Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3191 fois

Egypte/Israël -

Un haut responsable israélien : la nouvelle Egypte ne voit pas Israël comme un ennemi

Par

Le responsable des questions politico-militaires au ministère israélien de la Défense, Amos Gilad, a salué le coup d'Etat militaire égyptien et a décrit la nouvelle Egypte comme une partie du "bloc sunnite qui ne voit pas Israël comme un ennemi juré." Lors du sommet international de l'Institut israélien pour la lutte contre le terrorisme, qui s'est tenu en Israël la semaine dernière, Gilad a décrit l'axe composé de l'Arabie saoudite, des Emirats arabes unis, des autres Etats du Golfe, de la Jordanie et de l'Egypte, comme un "axe moyen-oriental puissant d'Etats sunnites qui contrôle la région."

Interviewé par le quotidien israélien The Jerusalem Post, il a affirmé que "cet axe a beaucoup de poids" et que l'Egypte devrait être le leader du monde arabe. "Je suis en désaccord avec ceux qui ne voit pas les choses de cette manière," a-t-il dit. "Il y a une masse de 87 millions d'Egyptiens qui sont une nation avec une histoire de 5000 ans," a-t-il ajouté.

L'ancien chef du Mossad ne pense pas que les Etats du Golfe soient confrontés à un danger. Il considère que les Frères musulmans sont l'organe le plus dangereux de la région arabe. "Tous les royaumes, de l'Arabe saoudite au Bahrein, survivent," a-t-il dit, soulignant que "pas un seul n'est confronté à un danger existentiel."

Gilad a affirmé qu'alors qu'Israël ne sera jamais "accepté comme un membre officiel" de l'axe sunnite, les Etats qui le composent considèrent tous les Etats-Unis comme la seule superpuissance et leurs politiques régionales bénéficient indirectement à Israël.

"Ceci a une importance énorme... et nous donne de nombreuses opportunités," a-t-il dit à la Conférence.

Etant donné sa guerre contre les Frères musulmans, le responsable israélien considère Abdul Fattah al-Sisi comme "le leader dont l'histoire se souviendra." Gilad pense que le danger des Frères musulmans vient de leur idéologie à long terme, qui appelle à la destruction d'Israël, mettant ainsi fin à l'occupation israélienne de la Palestine.

Gilad a également salué le combat jordanien contre les Frères, qu'il a qualifiés d' "islamistes radicaux" et a déclaré : "Il n'y a pas d'attaques terroristes en Jordanie ou d'attaques de la Jordanie sur Israël, l'existence de la Jordanie en tant que royaume indépendant est impressionnante.'

Il a ajouté qu'Israël n'est confronté à aucune menace venant de la Syrie ou du côté libanais, faisant référence au Hezbollah et que les deux pouvoirs étaient dissuadés par la puissance israélien, ajoutant que le Hezbollah avait même cessé de mener ses "gesticulations agressives".

Source : Middle East Monitor

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Egypte/Israël

Même sujet

Géopolitique

Même auteur

Middle East Monitor

Même date

18 septembre 2013