Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1257 fois

Jérusalem -

11ème audition au tribunal pour le pacifiste Non-Violent, Mansour

Par

Harrison Healy est membre de l'organisation des Jeunes Socialistes Australiens, Résistance, et travaille actuellement avec l'ISM en Palestine.

Le 8 Février, l'activiste palestinien Mohammad Mansour s'est présenté pour la 11ème fois au tribunal concernant des "crimes" commis lors d'une manifestation en 2004.
Depuis un an et demi, Mohammad Mansour a été convoqué à plusieurs reprises par le juge Ron Alexander du tribunal de "Paix" israélien à Jérusalem.

Il a été accusé de jets de pierres, d'avoir encouragé les autres à jeter des pierres et d'avoir été impliqué dans "des manifestations illégales" en Cisjordanie .


A chaque fois, le juge a reporté l'affaire. La poursuite a demandé à plusieurs reprises plus de temps pour rassembler des preuves contre Mohammad Mansour, pourtant en dépit d'un harcèlement constant, elle n'a trouvé aucune preuve pour soutenir leurs affirmations.

Lors de la dernière apparition de Mohammad Mansour le 15 février, son audience de tribunal a été repoussée au 21 mars.

En rentrant chez lui, l'autobus de Mohammad Mansour a été arrêté et il a été détenu pendant une heure avant de recevoir deux invitations à rencontrer les renseignements israéliens.

La dernière fois, Mohammad Mansour a décliné l'invitation, les officiers des renseignements sont venus chez son père et ont menacé de l'arrêter.

Mohammad Mansour s'est rendu au rendez-vous mais personne ne lui a parlé. Ils l'ont simplement fait attendre pendant plusieurs heures dans une petite salle.

Quelques jours avec son deuxième rendez-vous, Mohammad Mansour, 34 ans, a eu une crise cardiaque.

Sans raison, la date de tribunal a été changée du 21 mars au 8 mars. Y assister était difficile pour Mohaamad Mansour, car sa carte d'identité palestinienne ne l'autorise pas à venir à Jérusalem, ce qui le forçe à éviter les checkpoints pour aller au tribunal.

La poursuite a demandé encore plus de temps et a obtenu un ajournement jusqu'au 10 septembre.


Envoyez des messages de soutien à Mansour à l'adresse suivante :
mohammad_pal68@yahoo.com



Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Poursuites judiciaires

Même auteur

Harrison Healy

Même date

13 mars 2006