Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3178 fois

Jérusalem -

Après les Sumrain, à qui le tour ?

Par

L'ensemble des habitants palestiniens de Silwan, à l'est de Jérusalem occupée voient l'expulsion prochaine de la famille Sumrain comme un désastre pour le quartier, a révélé un sondage conduit par les habitants de Silwan le 13 novembre sur le transfert possible de la propriété de la maison à un colon. Ils redoutent ce que peut impliquer cette expulsion pour leur avenir.

Après les Sumrain, à qui le tour ?

La famille Sumrain chez elle, à Silwan
Les personnes interrogées déclarent que la localisation stratégique de la maison en fait une prise clé pour le contrôle du village par les groupes colonialistes. S'ils réussissent à s'emparer de la maison, le harcèlement et les dangers que subissent les résidents par les gardes de sécurité des colons ne vont faire que s'aggraver encore davantage, et dégradera ce qui leur reste de vie privée, puisque le réseau de caméras de surveillance installées par les colons doit être développé.

Le sondage indique que la maison de la famille Sumrain est devenue un symbole pour beaucoup d'habitants, et un point critique dans la lutte pour Silwan. Beaucoup ont exprimé leur crainte qu'une expulsion réussie ne galvanise la confiance des colons et leur projet de s'emparer du quartier tout entier, entraînant ainsi de nouveaux creusements autour de la "Cité de David" et d'autres vols de maison.

Photo
Localisation de la maison de la famille Sumrein


Les habitants ont aussi exprimé la nécessité urgente de rester unis face à la pression croissante des mainmises colonialistes, et de se tenir informés des projets des colons.

Une des personnes interviewées a déclaré que "nous ne devons pas oublier que les colons sont soutenus non seulement par l'Etat d'Israël, mais aussi par les Etats-Unis, tandis que nous, les Palestiniens, sommes seuls. Tout ce que nous voulons, c'est mener notre vie, pendant qu'ils cherchent à nous déposséder de nos biens. C'est une situation extrêmement dure, mais nous n'abandonnerons jamais."

Photo


Le 20 novembre, les habitants du quartier ont installé une tente de protestation contre l'expulsion de la famille Sumrain, prévue le 28 novembre.

La famille a reçu l'ordre de payer 2 millions de shekels (390.000€) au "bureau d'exécution", en dépit du fait que le règlement de la somme ne mettrait même pas fin, pas plus qu'il ne ralentirait, le processus d'expulsion.

Une fois expulsée, le "bureau exécutif" transfèrera la propriété de la maison à l'organisation colonialiste Elad, qui est le fer de lance du mouvement colonialiste à Wadi Hilweh. L'organisation jouit d'un énorme soutien de la part d'organismes d'Etat comme l'Autorité israélienne du Patrimoine et les offices de tourisme pour leur projet archéologique de "Cité de David".


 

Source : Wadi Hilweh Information Center

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Wadi Hilweh Information Center

Même date

21 novembre 2011