Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1888 fois

Hébron -

At-Tuwani : Des soldats expulsent des bergers palestiniens de leurs champs

Par

Le CPT, Christian Peacemaker Teams est une initiative de plusieurs églises menant des activités pacifiques (Mennonites, Eglise de la Fraternité, et Quakers) soutenue par des membres des communautés catholiques et protestantes. Son mandat : soutenir dans le monde entier tous les efforts visant à réduire la violence; à Hébron aide aux populations civiles palestiniennes au quotidien, médiation avec les forces d'occupation israéliennes, et observation.

A 9h du matin, un commandant de l’armée pour la région est revenu avec la carte et l'a déchirée devant les bergers.
Un Palestinien d’At-Tuwani s’est mis à hurler et a déchiré sa chemise de désespoir.
Trois soldats l’ont attrapé et l’ont jeté sur le sol, et lui ont balancé des coups de pied dans l’abdomen et les jambes.

A 7h30 du matin le 1er août 2005, des soldats israéliens ont chassé des bergers palestiniens de leurs champs à Khoruba, près des villages palestiniens d’At-Tuwani et de Mufukara, près de l’avant-poste de la colonie de Havot Ma’on.


Un Palestinien d’At-Tuwani a présenté aux soldats une carte montrant les zones de la région qui sont zones militaires interdites d’accès aux gens.

La zone où les bergers faisaient paître leurs troupeaux n’est pas dans une zone militaire interdite.

Cette carte a été donnée au Palestinien par son avocat, qui l’avait reçue l’armée israélienne.

Les soldats ont pris la carte et sont allés parler avec le colon responsable de la sécurité à Ma’on.

Les soldats ont alors dit à l’homme palestinien d’aller faire paître ses moutons ailleurs que dans la vallée et les soldats ont couru dans la vallée pour chasser les moutons en armant leurs fusils pour les effrayer.

Les bergers ont déplacé les moutons vers le sommet de la colline. Au bout d’une demi-heure, l’armée et les véhicules de sécurité des colons sont partis.


A 9h du matin, un commandant de l’armée pour la région est revenu avec la carte pour parler avec les bergers.

Ce commandant a dit : "Cette carte, c’est de la connerie. Elle n’est pas signée. Elle ne provient pas de l‘armée. Cette zone est (en litige) devant les tribunaux et jusqu’à ce que les tribunaux décident ce qu’il faut faire. Elle est interdite à tout le monde."

Le commandant a ensuite déchiré la carte. Les bergers ont ramenés leurs moutons à At-Tuwani, mais les soldats ont continué à chasser et à effrayer les moutons.


Un Palestinien d’At-Tuwani s’est mis à hurler et a déchiré sa chemise de désespoir. Trois soldats l’ont attrapé et l’ont jeté sur le sol, et lui ont balancé des coups de pied dans l’abdomen et les jambes.


Mary Yoder des CPT, Diane Janzen et des membres de l'Operation Dove" (Opération Colombe) ont été témoins de l’incident.
Quand Janzen a crié aux soldats : "N’utilisez pas la violence. Je vous enregistre. Les media le verront.", les soldats ont relâché cet homme.

Une "Colombe" est venue avec le Palestinien pour porter plainte auprès de la police israélienne à Kiryat Arba contre le soldat israélien.

Mais à Kiryat Arba, le Palestinien a été arrêté et déclaré passible de huit jours de prison ou d’une caution de 2000 NIS (nouveaux shekels israéliens). Un ami israélien a réglé la caution.

Il n’y a pas d’accusation formelle contre ce Palestinien. Les soldats disent qu’il a frappé un soldat et essayé de s’emparer du fusil d’un soldat. La police a refusé d’attendre l’enregistrement vidéo de l’incident avant d’arrêter ce Palestinien.


Voir les photos de l’incident




Source : www.palsolidarity.org

Traduction : CS pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Colonies

Même auteur

CPT

Même date

2 août 2005