Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3379 fois

Nabi Saleh -

Avis attendu d'un expert des Nations-Unies sur la torture sur les arrestations de mineurs devant un tribunal militaire israélien

Par

L'avis d’un expert sera donné au tribunal militaire d’Ofer par l’avocat de la défense lundi prochain lors d’une audience préliminaire concernant Islam Dar Ayyoub, 14 ans, qui a été arrêté dans son lit, menacé par les armes à feu des soldats en pleine nuit et interrogé illégalement.

Avis attendu d'un expert des Nations-Unies sur la torture sur les arrestations de mineurs devant un tribunal militaire israélien

Bassem Tamimi, dont l'arrestation, ainsi que celle de Naji Tamimi, repose sur les aveux extorqués à Islam Dar Ayyoub
Islam Dar Ayyoub, 14 ans, a été arrêté le 23 janvier par un nombre important de soldats qui ont investi, dans le milieu de la nuit, le domicile familiale situé à Nabi Saleh, un village de Cisjordanie . Il a été arrêté dans son lit, pointé par les canons des fusils, battu par les soldats qui l’ont arrêté et privé de sommeil. Son arrestation, qui est intervenue seulement une semaine après un raid nocturne militaire à son domicile, correspond à une tactique israélienne habituelle d’arrêter cyniquement des mineurs dans le but d’utiliser leurs témoignages contre d’autres individus afin de réprimer les manifestations contre l’occupation.

En plus du rapport de l’expert au sujet des arrestations injustifiées de mineurs lors d’opérations militaires nocturnes, on retrouvera parmi les témoins de la défense maître Lymor Goldstine sur le refus de proposer un conseil juridique, un avis d’expert psychiatrique sur les effets psychologiques de ces arrestations, ainsi que le témoignage de l’adolescent de 14 ans.

Bien qu’il soit mineur, Dar Ayyoub a été interrogé par la police israélienne le lendemain matin pendant environ 5 heures, sans être autorisé à dormir depuis son arrestation. On lui a refusé le droit à une aide juridique, même lorsque son avocat était présent au commissariat, de même que le droit d’avoir un parent présent pendant l’interrogatoire.

Pendant la précédente audience de la défense, celle-ci a déclaré son témoignage irrecevable, car il a été prouvé que Dar Ayyoub n’était pas informé de son droit de garder le silence, et les enquêteurs lui ont dit « qu’il vaudrait mieux pour lui qu’il dise la vérité. ». Il est aussi reconnu qu’un seul des 4 enquêteurs était un enquêteur pour enfant.

En raison des lacunes fondamentales lors de l’interrogatoire de Dar Ayyoub, le tribunal a ordonné sa remise en liberté le 4 avril. Le procureur militaire refuse d’abandonner les charges retenues contre lui, apparemment parce que son témoignage est utilisé comme principale preuve dans les procès d’autres individus.

Pendant son interrogatoire, Dar Ayyoub a avoué avoir jeté des pierres sur des soldats israéliens lors de la manifestation contre l’expansion d’une colonie dans son village, Nabi Saleh. Il a aussi impliqué de nombreuses autres personnes comme ayant commis des faits similaires. Parmi ceux incriminés par ses aveux, il y a les organisateurs Bassem Tamimi et Naji Tamimi.

Dar Ayyoub a raconté à ses enquêteurs une histoire fictive relatant que les deux individus organisaient des groupes de jeunes en « brigade », chacune avec ses propres responsabilités pendant les manifestations : certains étaient chargés de jeter des pierres, d’autres de bloquer les routes, d’autres de distraire l’armée et ainsi de suite. Bassem et Naji Tamimi ont été arrêtés et inculpés principalement sur ce témoignage, et sont toujours en attente de jugement.

Photo
Naji Tamimi



Source : Popular struggle coordination committee

Traduction : BL pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Nabi Saleh

Même sujet

Enfants

Même auteur

Popular struggle coordination committee

Même date

12 mai 2011