Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2606 fois

Bilin -

Bil’in annonce son projet de construction d'un hôtel sur un terrain du village occupé par les Israéliens

Par

Dernières nouvelles : Le panneau annonçant la construction de l'hotel a été pratiquement détruit par les colons israéliens mais les villageois ont toujours l'intention de construire l'hôtel. Ils poursuivent l'élaboration du projet auprès de l'administration israélienne.

Bil’in annonce son projet de construction d'un hôtel sur un terrain du village occupé par les Israéliens


Installation du panneau annonçant le futur hêtel


Le 25 septembre à 10 h, les habitants de Bil'in, le village palestinien qui est devenu le symbole de la résistance non-violente à l'occupation israélienne, ont annoncé leur intention de construire un hêtel sur un terrain appartenant au village, mais occupé par Israël.

Les villageois ont érigé un panneau de 5 mètres sur 3 annonçant le prochain hêtel appelé "Falastin" et ont l'intention de soumettre une demande d'aménagement à l'Administration Civile israélienne qui est responsable des questions civiles sur les terres occupées des Palestiniens.

Le terrain du village est situé de l'autre cêté de la barrière d'Apartheid illégale que l'armée israélienne a imposé au village. La pancarte a été installée dans la colonie illégale de Matityahu-Est, à proximité des appartements où des villageois de Bilin ont tenté de s'installer en juillet, et le projet a été inauguré par la pose de la première pierre.

Tout comme l'était la tentative de s'installer légalement dans un immeuble de la colonie israélienne en juillet dernier, cette initiative des villageois de Bilin est symbolique et pratique.

D'abord, l'intention est de construire véritablement un hêtel sur le terrain.
Et en même temps, l'action est entreprise pour souligner la nature de ségrégation du système juridique israélien.

La cour suprême israélienne a publié une injonction interdisant l'occupation des appartements dans la colonie de Matityahu-Est puisque cette terre a été volée à Bil'in par des achats frauduleux de terrain : la déclaration sous serment affirmant le transfert de la propriété a été signée par un avocat représentant les colons, au lieu du chef de la municipalité de Bil'in, comme cela est exigé.


Cependant, des colons juifs se sont installés dans les appartements de Matityahu-Est au mépris de la décision de la Cour Suprême et avec la complicité de la police et de l'armée.

En contraste total avec la façon dont ont été traités les colons, lorsque les Palestiniens ont tenté de s'installer dans des appartement vides à Matityahu-Est en juillet dernier, l'armée a déclaré le secteur "Zone Militaire Fermée" et la police des frontières a expulsé les familles et les a déposées de l'autre cêté du Mur d'Apartheid.

En juillet, la Cour Suprême israélienne a ordonné à l'entreprise en bâtiment responsable de l'expansion de la colonie illégale de démolir deux structures partielles, de remettre une partie de la terre dans l'état où elle était avant le vol et de construire une voie d'accès pour les villageois de Bil'in.

L'entreprise a démoli les structures le mois dernier afin d'augmenter ses chances d'obtenir une autorisation rétroactive pour les autres appartements construits illégalement, mais rien n'a encore été tenté pour mettre en application des autres parties de la décision de la cour.

Pour plus d'informations, contactez :

Membres du Comité Populaire :
Abdullah Abu-Rahme : 054 725 8210
Mohammed Katib : 054 5573285
Iyad Burna t: 054 784 7942

Yonatan Pollack : 054 623 7736
Bureau de l'ISM : 02 297 1824 ou 0599 943 157



Dernières infos, 12h30 : Les villageois de Bil'in ont inauguré avec succès leur projet de construction d'un hêtel sur leur terrain situé dans la colonie illégale. Ils ont installés une pancarte expliquant leur projet et ils ont posé la première pierre. Personne n'a été détenu ou arrêté.

A l'heure de la rédaction de cet article, la parcante est toujours là.


Lire nos autres articles sur le sujet

Source : http://www.palsolidarity.org/main/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

27 septembre 2006