Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 876 fois

Palestine occupée -

Chronique des évasions réussies de prisonniers palestiniens en Israël

Par

6 septembre 2021. Les Palestiniens ont célébré l'évasion de six prisonniers palestiniens d'une prison israélienne lundi, et l’on a vu les photos de distribution de bonbons à Ramallah et dans d'autres endroits de la Cisjordanie occupée.

Chronique des évasions réussies de prisonniers palestiniens en Israël

Nouvelle caricature de la dessinatrice palestinienne Umayya Joha sur la Grande Evasion de Gilboa, qui a vu six héros palestiniens s’échapper de la prison israélienne la mieux gardée, dans la nuit de dimanche 5 à lundi 6 septembre.
Israël a lancé une vaste chasse à l'homme pour retrouver les six hommes - cinq membres du Jihad islamique et un des Brigades des martyrs d'al-Aqsa - qui se sont échappés de la prison de Gilboa, censée être de haute sécurité, dans le nord du pays.

Des dizaines de milliers de Palestiniens ont passé du temps dans les prisons israéliennes depuis la création du pays en 1948 et pratiquement tout le monde dans les territoires palestiniens occupés connaît quelqu'un qui a été emprisonné ou détenu par Israël.

Les personnes emprisonnées sont souvent élevées au rang de héros parmi les Palestiniens et les histoires d'évasion au fil des décennies sont racontées et re-racontées comme des légendes.

Middle East Eye se penche sur certaines des évasions palestiniennes les plus importantes depuis 1948.

Évasion de la prison de Shatta en 1958

Lors de la plus grande évasion depuis 1948, environ 190 prisonniers palestiniens et arabes ont tenté de prendre le contrôle de la prison de Shatta, au nord de la vallée du Jourdain, le 31 juillet 1958.

Après de violents combats entre les détenus et les gardiens - au cours desquels 11 prisonniers et deux gardiens ont été tués - 77 ont réussi à s'échapper de la prison.

Un Égyptien, Ahmed Ali Othman, accusé d'avoir mené l'évasion, sera acquitté du meurtre d'un des gardiens par un tribunal de Haïfa deux ans plus tard.

Évasion de la prison de Gaza en 1987

Une autre évasion majeure de plusieurs prisonniers a eu lieu le 17 mai 1987 à la prison de Gaza, située dans ce qui était alors la bande de Gaza entièrement contrôlée par Israël.

L'évasion était dirigée par Misbah al-Sur, originaire de Gaza, et comprenait Saleh Ishtiwi, Sami al-Sheikh Khalil, Muhammad al-Jamal, Imad al-Saftawi et Khaled Saleh.

Jamal, Sur et Khalil ont finalement été retrouvés et tués, tandis qu'Ishtiwi a été repris. Les autres ont réussi à fuir la bande de Gaza.

1996 Prison de Kfar Yona

Le 4 août 1996, deux prisonniers - Ghassan Mahdawi et Tawfiq al-Zaben - se sont évadés de la prison de Kfar Yona en Cisjordanie .
Les deux hommes ont réussi à creuser un tunnel de 11 mètres et à s'échapper. Cependant, Mahdawi a été arrêté à nouveau en 1997, tandis que Zaben a été arrêté en 2000.

La prison de Shatta en 1998

En 1998, plusieurs prisonniers ont tenté de s'échapper de la prison de Shatta en creusant un tunnel entre leurs cellules et l'extérieur de la prison.

Bien qu'ils semblent avoir réussi au départ, les prisonniers ont immédiatement été découverts par des chiens policiers et réincarcérés dès qu'ils sont arrivés de l'autre côté du tunnel.

Évasion de la prison d'Ofer en mai 2002

En mai 2002, quatre membres présumés du Jihad islamique se sont évadés de la prison d'Ofer, située en Cisjordanie occupée, à l'ouest de Ramallah.

Riyad Khalifah, Amjad al-Dik, Khalid Shanitah et un autre Palestinien y ont été emprisonnés pendant la deuxième Intifada, une période comprise entre 2000 et 2005.

Selon une interview accordée par Amjad al-Dik au site Arab America, les murs de la prison étaient mal construits, ce qui a permis aux prisonniers de s'échapper en creusant des tunnels à l'aide de couverts et de leurs ongles.

« Le terrain et les murs de la prison n'étaient pas correctement construits, il était facile de les casser. Tous les trois, nous avons eu l'idée de nous échapper de la prison. C'était peut-être une chance sur un million, mais nous étions prêts à la tenter », a-t-il déclaré.

Bien que leur évasion ait été couronnée de succès, ils ont finalement été pourchassés par les forces de sécurité israéliennes - trois d'entre eux ont été re-arrêtés, tandis que Khalifah a été tué lors d'une fusillade.




Source : Middle East Eye

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Middle East Eye

Même date

9 septembre 2021