Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1849 fois

Hébron -

Comment puis-je vous arrêter?

Par

Vers 20h, on entendait beaucoup de cris à l'extérieur de l'appartement des internationaux à Tel-Rumeida, Hebron. Les soldats israéliens exigeaient que les hommes du bâtiment d'en face descendent dans la rue.
Deux hommes sont descendus. Les soldats avaient demandé à ce que tout le monde, même le bébé, descende dans la rue.
Un international a demandé quelle en était la raison.

Un soldat a répondu qu'il ne pouvait pas lui dire mais qu'il y avait eu une plainte au sujet de quelqu'un dans l'un des appartements.
Il ne pouvait pas dire quel appartement. Tout cela avait l'air bizarre.

Les soldats entrent parfois dans des appartements pour fouiller mais habituellement ils ne demandent pas que des bébés et des petits enfants descendent dans la rue en pleine nuit.

Les soldats ont insisté en demandant que les deux hommes fassent venir leurs familles. Les hommes ont refusé.

Un homme a été envoyé à nouveau dans le bâtiment mais les familles ne sont pas sorties.

L'international a appelé le DCO (Bureau du Commandement du District).
La femme au DCO a répondu qu'elle vérifierait.

D"autres soldats sont arrivés. L'un des premiers soldats a demandé à l'international pourquoi elle ne les laissait pas faire leur travail.

Elle a répondu "Vous laisser? Comment je ne pourrais pas vous laisser ? Je ne peux pas vous arrêter."

Les soldats sont entrés dans l'immeuble avec leurs armes comme s'ils s'en prenaient à des terroristes! Ils ont frappé à une porte. Ils sont alors descendus, ont laissé les deux hommes partir. Cela ressemblait à du bluff.

Ils avaient reçu des ordres des colons et n'étaient probablement pas soutenus par le DCO.

Cela arrive avec de nouveaux soldats,: si les colons déposent une plainte, qu'elle soit basée sur des faits ou de la fiction.



Mercredi 22 mars 2006

Les journalistes d'Al Jazeera visitaient Tel-Rumeida. Ils ont téléphoné et ont demandé à un international si elle avait un film ou une vidéo d'attaques de colons sur des Palestiniens ou des des bâtiments Palestiniens.

Elle est donc allée avec un Palestinien à la maison d'Al Azzez pour prendre le matériel.
Cela signifie grimper par-dessus le terrain rocheux parce que seule famille est autorisée à emprunter le chemin à côté de la colonie, qui remplace la rue où les colons ont installé des caravanes.

Quand ils sont partis de la maison, les enfants de colons israéliens sont venus sur la terre palestinienne et ont jeté des pierres (de 8cm de diamètre) sur le propriétaire de la maison et sur ceux qui en sortaient.

Au début, un soldat israélien qui se tenait à côté n'a fait rien pour aider. Cependant, quatre autres soldats sont arrivés.

Même à ce moment-là, quelques enfants ont continué à jeter des pierres pendant plusieurs minutes avant que les soldats les forcent à quitter le secteur.

Personne n'a été blessé mais les visiteurs ont dû esquiver les pierres qui auraient pû causer des blessures sérieuses.

Il n'y a pas de chemin sûr pour quitter le secteur!


Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Colonies

Même auteur

Mary

Même date

25 mars 2006