Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1863 fois

Bilin -

Découverte d'une preuve de l'expansion de la colonisation sur le terrain appartenant au village de Bilin

Par

Les villageois de Bilin sont allés aujourd'hui sur leur terre de l'autre côté de la barrière d'annexion afin de planter des arbres.
La Cour Suprême israélienne avait précédemment jugé que cette terre, sur laquelle a été construite l'expansion de la colonie illégale de Matityahu-Est, appartenait de façon légitime au village de Bilin et que l'ensemble de la colonisation devait s'arrêter.

Découverte d'une preuve de l'expansion de la colonisation sur le terrain appartenant au village de Bilin


Photo ISM : Les villageois et militants viennent planter des arbres sur leur terrain situé de l'autre côté du Mur, près de la colonie de Matityahu-Est (voir les autres photos)

Malgré cela, les entrepreneurs en Bâtiment ont continué à étendre l'infrastructure de la colonie illégale.

Aujourd'hui, alors qu'ils creusaient des villageois de Bilin ont découvert des conduites d'eau et des lignes téléphoniques souterraines en violation de la décision de la Cour Suprême, qui avait déclaré que ce terrain ne devait pas être utilisé comme voie de passage des cables électriques et téléphoniques pour la colonie.

Il y a deux semaines, la Commission d'Urbanisme à Beit-El composée de représentants des Forces d'Occupation Israélienne et de colons, a approuvé un nouveau programme pour la colonie, légitimant avec effet rétroactif la construction illégale à Matityahu-Est.

Les villageois de Bilin ont fait appel de cette décision devant la Cour Suprême.

Pour cette plantation d'arbres d'aujourd'hui, les villageois de Bilin ont été rejoints par une trentaine de partisans internationaux et israéliens.

Bien qu'ils n'aient pas été autorisés à franchir par la porte du village, ces partisans n'ont pas été découragés et sont parvenus à trouver un autre chemin.

Les canalisations et les lignes téléphoniques ont été découvertes à environ 1 mètre de profondeur. C'est sur ce terrain qu'avait été construit les bâtiments de la colonie qui ont été démolis suite à une décision de la Cour Suprême, il y a six mois.

En rentrant au village, le groupe est passé devant l'avant-poste de Bilin où les villageois ont vécu dans des cabanes de l'autre côté du mur pendant plus d'un an.

Quand ils sont arrivés au mur, les Forces d'Occupation Israélienne ont dit aux internationaux qu'ils ne pouvaient pas passer de l'autre côté avec les villageois.

Un villageois a été poussé contre une barrière tandis qu'un autre était détenu pendant deux heures sous une tente, menotté et les yeux bandés, avant d'être libéré.


أهالي قرية بلعين يزرعون أشتال الزيتون خلف الجدار بمشاركة متضامنين دوليين وإسرائيليين
11/2/2007

قام أهالي قرية بلعين اليوم بزراعة أشتال الزيتون في أرضهم الواقعة خلف الجدار ،وقد شاركهم في هذا العمل التطوعي مجموعة من المتضامنين الدوليين والإسرائيليين ،حيث زُرعت الأشتال في الأراضي التي تم استعادتها بفعل المقاومة الشعبية والمتابعة القانونية التي يقوم بها أهالي بلعين.

من جهة أخرى حاول المستوطنون الذين يسكنون في مستوطنة ميتاتياهو الشرقية والمقامة على أراضي بلعين اعتراض المتطوعين وثنيهم عن مواصلة عملهم ،إلا أن إصرار المشاركين وضمن ما معهم من وثائق تثبت ملكية هذه الأرض حال دون نجاح الأخرين في مقاصدهم.
وكشف الفلاحون ومن معهم من متضامنين عن وجود خطوط للهاتف وأخرى للمياه في الأرض التي زرعوا فيها الأشتال تزود المستوطنة غير الشرعية بذلك ،وهذا يتنافي مع ما أقرته ما تسمى بمحكمة العدل العليا الإسرائيلية وهو وجب إزالة كل ما له علاقة بالمستوطنة من الأرض المستردة لأهالي بلعين ،ومن ناحية أخرى يصعب الموافقة على منح ترخيص للمستوطنة إذا افتقدت للماء والهاتف والكهرباء، لهذا فقد قامت اللجنة الشعبية لمقاومة الجدار بتبليغ محامي القرية للاعتراض على ما يجري هناك ،ومنع اعطاء الترخيص لتلك المستوطنة .

وعند انتهاء هذا العمل التطوعي عاد المتضامنون والأهالي إلى القرية ،وقد استوقفهم الجيش عند بوابة الجدار ومنعوا المتضامنين من العبور وأجبروا على العودة ، إلى حاجز بيت سيرا كعقاب لهم ،وقاموا باعتقال أشرف إبراهيم أحمد أبو رحمة وهو من سكان قرية بلعين حيث اعتدوا عليه بالضرب .
لمزيد من المعلومات الاتصال على :
عبدالله أبورحمة
منسق اللجنة الشعبية لمقاومة الجدار والإستيطان /بلعين
0547258210 أو 0599107069 أو 022489043

Source : http://www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Colonies

Même auteur

ISM

Même date

11 février 2007