Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3525 fois

Cisjordanie -

Kufr Qaddoum avance malgré les menaces de violence (ainsi que Bil'in, Nabi Saleh, Ni'ilin, Kufr ad-Deeq...) (vidéos)

Par

Alex est un activiste d'ISM. Son nom a été changé.

Le vendredi 6 janvier à midi, une manifestation a eu lieu à Kufr Qaddoum, petit village situé juste à l'extérieur de Naplouse. Les gens se sont rassemblés après la prière du vendredi et ont commencé à marcher le long de la route principale qui traverse le village. Jusqu'en 2003, cette route était aussi la route principale pour Naplouse, un trajet qui ne prenait alors que 10m en voiture. Pendant la Deuxième Intifada, l'armée de l'occupation a décidé de la fermer, considérant qu'elle comportait un risque à la sécurité des colonies illégales voisines. Le gouvernement israélien a reconnu, à la fin de l'Intifada, qu'elle n'était plus "un risque à la sécurité" et a donc donné le feu vert pour sa réouverture. L'armée a cependant refusé d'appliquer la décision, ce qui veut dire que les villageois doivent toujours faire un détour de 30 mn, rendant le trajet pour Naplouse trois fois plus long et beaucoup plus coûteux qu'auparavant.

Kufr Qaddoum avance malgré les menaces de violence (ainsi que Bil'in, Nabi Saleh, Ni'ilin, Kufr ad-Deeq...) (vidéos)

C'est la raison pour laquelle ce vendredi, 200 Palestiniens, accompagnés par des militants internationaux, ont marché vers le barrage routier pour montrer à l'armée israélienne leur exaspération et pour exiger leur droit à leur route. Lorsqu'ils sont arrivés au barrage, ils se sont trouvés nez à nez avec une quinzaine de soldats armés postés sur la route, derrière des rouleaux de barbelés qu'ils avaient installé, et cinq autres soldats stationnés sur les collines, près de route.



Au mégaphone, les soldats ont crié que quiconque franchirait les barbelés serait violemment repoussé. Aucun des manifestants n'a franchi la barrière de barbelés ni usé de violence, mais ils ont simplement tenté d'enlever les rouleaux lorsque les soldats ont commencé à tirer des grenades lacrymogènes, les obligeant à remonter vers le village pour se protéger. Puis les soldats les ont poursuivi en les aspergeant de liquide chimique puant depuis leur camion à eau, en tirant des grenades lacrymogènes et des grenades incapacitantes depuis les collines, et ont poursuivi les manifestants jusque dans le village.

La violence a continué pendant toute la manifestation, qui a duré deux heures.

Puis les soldats se sont repliés et les Palestiniens sont revenus au barrage routier, où ils ont chanté des slogans avant de rentrer au village, sous les yeux des soldats toujours postés sur une colline proche des colonies illégales.

D'autres photos de la manifestation ici.

Vendredi 6 janvier à
BIL'IN


Photo

Voir d'autres photos

et lire le témoignage d'Anne Paq sur son blog, "Chroniques de Palestine".

NABI SALEH


Photo

Voir d'autres photos

NI'LIN

Photo

Voir d'autres photos

Kufr Al-Deeq





Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Résistances

Même auteur

Alex

Même date

7 janvier 2012