Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2664 fois

Bethléem -

L'histoire de la famille Riyad Abu Srour

Par

> alrowwadtheatre@yahoo.com

A 20h, hier soir, le 15 janvier 2007, un douzaine de jeeps israéliennes sont entrées dans le camp d'Aida.
Leur cible était la maison de Riyad Rasheed Abusrour, un cousin, où ils ont ordonné à toute la famille de sortir de la maison.
La famille est restée dehors de 20h à 23h45, dans le vent glacial, avec le ciel et les étoiles pour prendre patience.


Aujourd'hui, j'ai reçu un message de mon cousin Ibrahim au sujet d'une nouvelle incursion dans le camp d'Aida. Comme certains d'entre vous le savent, je suis actuellement aux Etats-Unis pour des réunions et du travail de théâtre.

A 20h, hier soir, le 15 janvier 2007, un douzaine de jeeps israéliennes sont entrées dans le camp d'Aida. Leur cible était la maison de Riyad Rasheed Abusrour, un cousin, où ils ont ordonné à toute la famille de sortir de la maison.
La famille est restée dehors de 20h à 23h45, dans le vent glacial, avec le ciel et les étoiles pour prendre patience.
Le froid, la peur et l'inquiétude ainsi que les larmes tenaient compagnie à l'infortunée famille. Alors que la mère essayait de remonter le moral à ses enfants, en fait, c'était eux qui lui remontaient le moral.

Mohamad, le deuxième fils a été arrêté il y a quelques jours.
Le père a été envoyé en exil en Jordanie il y a 3 ans.

Que se passe-t-il ? Que font ces soldats dans leur maison ? Pourquoi creusaient-ils ? Pourquoi ces explosions ?

Une tempête de pierres, quelqu'un essaie d'aider la famille prise en otage, mais comme d'habitude, la famille est utilisée en tant que boucliers humains.

Quatre heures plus tard, cette attaque était terminée, les Forces de l'Occupation Israélienne ont enlevé la mère, Nawal, 43 ans, et sa fille, Ashjan ,20 ans.
Tôt ce matin, la mère a été libérée mais la fille est toujours en état d'arrestation. L'intérieur de la maison est complètement détruit, tout est sens dessus dessous.

Le camp d'Aida est toujours un territoire autorisé pour chaque soldat israélien qui y entre, où il fait le sale travail, sans poser de question.
Pas d'autorisation, à première vue, pour l'occupant. Pas d'opération cosmétique pour déguiser sa violence et laideur. Pas de honte et pas de peur.

La loi est la mule qu'ils montent et les médias sont leur cheval de Troie… Une belle publicité qui cache la mort, la haine et la laideur.

Permettez-nous de vous dire néamoins que nous continuons à être des êtres humains, à nous battre pour garder notre humanité.

Nous sommes ce que sommes nous, nous refusons d'être neutralisés par leur propagande… nous sommes un peuple sous occupation, en dépit de toutes ces visites et ces promesses de dirigeants….

Abed

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Incursions

Même auteur

Abdelfattah Abu Srour

Même date

16 janvier 2007