Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1851 fois

Hébron -

La police d'Hébron "trop occupée" pour se déplacer alors que des écolières palestiniennes sont lapidées.

Par

Hier, la veille de la fête Juive du Yom Kippur (Jour du Pardon), la police à Hebron a refusé de répondre à un appel les prévenant d'une future attaque d'enfants de colons à l'extérieur de l'école des filles de Qutuba dans le secteur de Tel-Rumeida à Hébron.
Hier à midi, alors que les filles sortaient de l'école, elles ont été accueillies par un barrage des pierres lancées par des enfants de colons devant un soldat qui restait là sans rien faire.

Des volontaires de l'ISM sont intervenus pour protéger les enfants tandis que d'autres observateurs internationaux filmaient l'attaque.

L'attaque a duré 5 minutes jusqu'à ce que toutes les écolières se soient mises à l'abri.

Heureusement, personne n'a été gravement blessé bien que les enfants aient eu très peur pendant qu'elles couraient se mettre à couvert.

Un enfant de colon est resté après que les autres se soient dispersés pour insulter et jeter des pierres sur les écoliers palestiniens d'autres écoles qui rentraient chez eux face à la colonie.

La police israélienne est arrivée environ 30 minutes après l'incident.

Lorsqu'ils ont été interrogés sur la raison pour laquelle ils n'avaient pas répondu à l'appel fait bien avant la fin de l'école, ils ont répondu qu'ils étaient trop occupés avec des sujets bien plus importants et qu'ils n'avaient qu'une seule jeep pour couvrir l'ensemble du secteur.

C'est un mensonge car c'est bien connu qu'il y a deux jeeps de police.

La police a alors menacé d'arrêter un activiste s'ils le revoyaient dans la rue.
N'ayant évidemment maintenant pas d'affaires plus urgentes à s'occuper, la police a continué en harcelant l'activiste et en le suivant tout l'après-midi.

Cet épisode est typique de l'impunité dont jouissent les colons et de l'intimidation dont font l'objet ceux qui essayent de documenter et intervenir dans les attaques de colons contre les enfants palestiniens dans la zone de Tel-Rumeida où vivent environ 500 colons parmi 20.000 Palestiniens.

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Attaques de colons

Même auteur

Paul

Même date

13 octobre 2005