Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1024 fois

Gaza -

Le syndicat des pêcheurs organise un rassemblement dans le port de Gaza pour exiger la fin des violations israéliennes

Par

Dimanche 11 juillet, le syndicat des pêcheurs de la bande de Gaza a organisé une manifestation de protestation et une conférence de presse pour exiger la fin des abus israéliens contre les pêcheurs et l'expansion des zones de pêche dans la mer de Gaza.

Le syndicat des pêcheurs organise un rassemblement dans le port de Gaza pour exiger la fin des violations israéliennes

Les manifestants portent des pancartes exigeant qu’Israël ouvre les frontières maritimes et cesse de tirer sur les pêcheurs
Des dizaines de pêcheurs ont participé à l’action dans le port de Gaza intitulée « Un cri des pêcheurs de Gaza ». Ils ont lâché des ballons auxquels étaient attachés des photos de pêcheurs tombés en martyr sous les balles de l'occupation israélienne. Les manifestants ont également brandi des banderoles en arabe et en anglais appelant à la ré-expansion des zones de pêche et à la fin du ciblage des bateaux de pêche.

Photo
Des manifestants attachent à des ballons les photos de pêcheurs palestiniens tués par les forces d'occupation israéliennes.


Le secrétaire général du syndicat des pêcheurs, Nizar Ayyash, a déclaré que l'occupation israélienne continue d’enfreindre les droits des pêcheurs dans la mer de Gaza, en violation des règlements et des lois internationales.

Lors de la conférence, Ayyash a ajouté que ces violations sont une menace permanente pour la vie d'environ 4.500 pêcheurs, dont la pêche est la seule source de revenus. Il a exhorté la communauté internationale à faire pression sur l'occupation pour qu'elle élargisse à nouveau la zone de pêche et permette aux pêcheurs de gagner leur vie.

Photo
Le chef du syndicat des pêcheurs Nizar Ayyash


L'industrie de la pêche à Gaza a été décimée, surtout au cours des cinq dernières années, en raison des restrictions israéliennes de plus en plus punitives sur les lieux où les bateaux palestiniens peuvent pêcher. Les pêcheurs sont confrontés au harcèlement violent constant des navires de la marine israélienne. Depuis 2005, 14 pêcheurs ont été tués, 32 blessés et 450 arrêtés, selon le Syndicat.

Ayyash a cité plusieurs crimes récents commis par l'occupation, notamment le meurtre de trois membres de la famille Al-Lahham après qu'un navire israélien ait percuté leur bateau, et celui d'un autre pêcheur qui a perdu la vue à la suite de tirs directs. Les soldats israéliens ont également coulé les bateaux de certains pêcheurs, leur faisant perdre leur seul moyen de subsistance.

Photo

Ayyash a également souligné que le dernier bombardement israélien de Gaza en mai dernier a affecté les pêcheurs par la perte d'équipements de travail et de filets en raison des bombardements intensifs. Il a appelé la communauté à se tenir à leurs côtés.

Le chef du syndicat des pêcheurs a également demandé à la communauté internationale et à ses organisations de soutenir les pêcheurs de Gaza en aidant à mettre fin à la violence de l'occupation contre le peuple palestinien en général et les pêcheurs en particulier.



Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même auteur

ISM-Palestine

Même date

15 juillet 2021