Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2567 fois

Liban -

Les activistes libanais de retour chez eux

Par

Les activistes libanais des Frères Musulmans sont rentrés dans leur pays après avoir été arrêtés par les forces israéliennes au large des côtes de Gaza.

Les activistes libanais de retour chez eux


Le Fraternité, à gauche (photo EPA)

Les neufs libanais et le résident palestinien du Liban ont passé la frontière libano-israélienne dans la ville côtière de Naqoura vendredi matin, avec l’aide de la force d’observation des Nations Unies, a rapporté le quotidien israélien Yedioth Ahronoth.

Les 10 faisaient partie des 18 personnes qui ont été détenues pendant plusieurs heures après que leur bateau ait été saisi par la marine israélienne jeudi dernier.

Le bateau de la Fraternité transportant 60 tonnes de médicaments, de la nourriture, des jouets et des livres, a été arraisonné par la marine israélienne après que ses navires de guerre aient ouvert le feu à environ 20 miles au large des côtes de Gaza jeudi.

Il avait quitté le port de Tripoli, au nord du Liban, mardi de bonne heure et transportait des marchandises pour la Bande de Gaza, qui est sous blocus israélien draconien depuis 19 mois.

Le Premier ministre libanais Fouad Siniora a condamné la saisie du bateau par Israël, disant : « J’exprime ma plus forte condamnation pour cette attaque flagrante. » « Ceux qui ont perpétré des massacres contre des civils innocents au Liban et à Gaza ne s’abstiennent même pas d’attaquer, aux yeux du monde, un bateau transportant de l’aide humanitaire, » a-t-il ajouté.

Israël a fermé les carrefours frontaliers de la région côtière depuis que le gouvernement démocratiquement élu du Hamas ait pris le contrôle de la Bande en juin 2007.

Il a même maintenu fermé les passages pendant les 23 jours de guerre contre la région et empêché toute aide humanitaire et médicaments d’entrer dans le territoire assiégé, qui a un besoin urgent de fournitures médicales.

Les trois semaines de guerre totale israélienne contre la région ont pris la vie de 1.330 Palestiniens, et blessé environ 6.000 autres.

Source : Press TV

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Liban

Même sujet

Actions

Même auteur

Press TV

Même date

7 février 2009