Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1967 fois

Hébron -

Les colons d'Hébron marchent sur une école palestinienne

Par

Un groupe de colons radicaux qui visitaient Hebron a effectué cet après-midi une marche en bas de la rue Shuhaddah avec l'intention délibérée d'intimider les enfants palestiniens et tous les adultes palestiniens qu'ils ont rencontrés sur leur passage.
Cette rue a été un point central de violence des colons envers les Palestiniens.
Elle traverse le secteur palestinien et rejoint deux des colonies les plus notoires d'Hebron : Tel Rumeida et Beit Hadasa.

Les colons voudraient prendre possession de cette rue. Toutes les entreprises de cette rue autrefois prospère ont été fermées et seules 11 sur les 52 familles sont restées.

La plupart des façades des magasins sont barbouillées d'étoiles de David et de graffitis racistes tels que 'Les Arabes pour les chambres à gaz'.

Ces marcheurs avaient calculé l'arrivée de leur protestation devant l'école Quertaba au moment où les enfants palestiniens sortiraient. Ils se sont rassemblés en bas de l'escalier en pierre, qui est le seul chemin pour la sortie de l'école des enfants qui ne les met pas en confrontation directe avec les colons locaux.

Heureusement, les professeurs de l'école étaient au courant et ont retenu les enfants. Les enfants ont dû rester dans l'école pendant vingt minutes jusqu'à ce que l'armée locale soit arrivée.

Les enfants étaient évidemment tous terrifiés quand ils ont vu cette foule en bas des escaliers et peu étaient disposés à partir.

Ils ont dû être escortés par les observateurs des Droits de l'Homme. Les marcheurs portaient des drapeaux israéliens et des drapeaux oranges anti-désengagement et ils hurlaient et criaient sur les observateurs des Droits de l'Homme et sur les enfants palestiniens.

La police de Tel Rumeida a observé la scène depuis un fourgon blindé et n'est pas intervenue pour assurer la sécurité de passage pour les enfants palestiniens.

Quand les observateurs des Droits de l'Hommeleur ont expliqué qu'ils étaient là pour escorter les enfants jusqu'à l'école, ils ont répondu qu'ils escortaient des terroristes à l'école.



Ce qui suit est un certain nombre de commentaires faits par ces marcheurs aux observateurs des Droits de l'Homme;

"Attendez que l'Intifada commence en France et en Suisse"

"Tous ces enfants sont des terroristes"

"Vous collaborez avec l'Autorité Palestinienne"

"Tuez tous les Arabes" hurlait l'un d'eux

"Ces enfants apprennent l'arithmétique, l'anglais et le terrorisme à l'école."

"C'est notre terre."

"Il n'y a pas de Palestine"

"Ils devraient tous être expulsés en Arabie Saoudite."

"Il y a un endroit pour tous les Arabes et il s'appelle l'Enfer. Il y a de la place pour vous là-bas."

"Vous avez du sang Juif sur les mains."


Quand les enfants et les professeurs sont arrivés en bas des marches, les colons ont hurlé des commentaires aussi agressifs aux enfants palestiniens tous en s'approchant à cêté des observateurs des Droits de l'Homme.

Chacun des 40 enfants et professeurs ont dû traverser cette foule hostive avant de s'échapper de la rue Shuhaddah.

Les colons se sont dispersés dans la colonie de Beit Hadassa quand il n'y a plus eu d'enfants à maltraiter.


Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Attaques de colons

Même auteur

ISM

Même date

16 novembre 2005