Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1560 fois

Tulkarem -

Les fermiers de Tulkarem boycottent les produits israéliens

Par

Les commerçants et les fermiers palestiniens se réuniront dans le camp de réfugiés de Tulkarem le 20 septembre pour un marché de produits palestiniens et pour boycotter les produits israéliens dans le cadre de la résistance à l'occupation israélienne, a déclaré la Campagne Populaire Contre le Mur d'Apartheid.
La Foire Commerciale se déroulera du 20 au 23 septembre, de 9h à 16h dans le Hall du martyre Kamal Saleem situé dans la rue principale du camp de réfugiés de Tulkarem.

La Campagne a indiqué que la foire commerciale de Tulkarem rassemblera plus d'une centaine d'entreprises et de fermiers, dont beaucoup d'entre eux vivent dans le camp de Tulkarem, dans le cadre du mouvement grandissant de boycott des produits israéliens et de promotion des produits palestiniens.


"La saisie et la destruction de la terre et des biens a rendu la vie presque impossible à beaucoup de fermiers palestiniens, et les restrictions au mouvement ont dévasté le commerce.".

La Foire Commerciale se déroulera du 20 au 23 septembre, de 9h à 16h dans le Hall du martyre Kamal Saleem, situé dans la rue principale du camp de réfugiés de Tulkarem.

La Foire Commerciale est organisée par le Comité d'Organisation du camp de réfugiés de Tulkarem avec l'appui de la Campagne Populaire Contre le Mur d'Apartheid..

Lors du premier Intifada, les Palestiniens ont créé des "Jardins de victoire", le plus célèbre d'entre eux étant celui de Beit Sahour, afin de s'alimenter sans compter sur les marchandises israéliennes.


D'autre part, dans le cadre de la dernière action internationale de boycott en Irlande, des militants de la Campagne de Solidarité Irlande-Palestine (IPSC) se sont installés devant les magasins et les supermarchés du pays pour marquer l'anniversaire des massacres de Sabra et de Shatila.

Les magasins ont été visés par des piquets de militants qui distribuaient des tracts et des actions de chariot. En effet, les militants ont rempli leurs chariots de produits israéliens et les ont emmenés au contrôle de sortie en exigeant bruyamment que ces produits plus ne soient vendus.

Les actions ont eu lieu à Dublin, à Belfast, Cork, Limerick, Galway et Sligo.

Les magasins particulièrement visés étaient les magasins de la chaine de supermarchés irlandais, Dunnes, parce que c'est là où les employés ont refusé pour la première fois de manipuler des marchandises provenant de l'Etat d'Apartheid d'Afrique du Sud en 1984.

Ces actions coincidaient avec l'appel paru dans le Irish Times signé par 61 universitaires irlandais demandant un moratoire sur le soutien de l'Union Européenne aux établissements universitaires israéliens jusqu'à ce qu'Israël respecte les résolutions de l'ONU et mette fin à l'occupation des territoires palestiniens.


Lire l'Appel des universitaires paru dans le Irish Times


BOYCOTTONS ISRAEL – appel de l'ISM

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Tulkarem

Même sujet

Boycott

Même auteur

ISM

Même date

19 septembre 2006