Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1796 fois

Hébron -

Les plaintes des colons entraînent l'arrestation d'observateurs des Droits de l'Homme

Par

Trois volontaires de l'International Solidarity Movement seront présentés devant un juge lundi après avoir été arrêtés ce matin alors qu'ils accompagnaient des enseignants à un checkpoint militaire et dans les environs où ils avaient été harcelés à plusieurs reprises.
Un volontaire britannique et deux volontaires suédois de l'ISM ont été arrêtés ce matin alors qu'ils accompagnaient des enseignantes jusqu'à l'Ecole des Filles Cordova, située de l'autre côté d'une colonie israélienne.

Trois volontaires de l'International Solidarity Movement seront présentés devant un juge lundi après avoir été arrêtés ce matin alors qu'ils accompagnaient des enseignants à un checkpoint militaire et dans les environs où ils avaient été harcelés à plusieurs reprises.


En raison de l'efficacité des observateurs des Droits de l'Homme à Tel Rumeida, les militaires israéliens et la police ont augmenté leurs efforts pour débarrasser le secteur des internationaux.

Un volontaire britannique et deux volontaires suédois de l'ISM ont été arrêtés ce matin alors qu'ils accompagnaient des enseignantes jusqu'à l'Ecole des Filles Cordova, située de l'autre cêté d'une colonie israélienne.

Les soldats les accusent d'être entrés dans une "Zone Militaire Fermée." Les observateurs internationaux sont invités par les enseignants et les familles des élèves car c'est la meilleure façon pour eux de se protéger contre la violence des colons. Les colons, las d'être photographiés parce qu'ils crachent ou jettent des pierres sur les Palestiniens, ont porté plainte auprès des soldats concernant la présence des volontaires des Droits de l'Homme. Le statut de "Fermé" a été mis en place pour viser la présence de l'ISM et d'autres groupes et pour les faire sortir du secteur.

Les trois volontaires de l'ISM ont reçu une proposition de libération à condition qu'ils quittent Hebron immédiatement. Ils ont refusé de signer les documents, préférant porter l'affaire en justice.


"Cela n'a rien à voir avec la sécurité," a dit Edward, un des volontaires arrêtés.

"Les colons n'aiment pas que nous documentions ce qu'ils font, aussi ils ont porté plainte auprès des soldats. Ils veulent juste s'assurer qu'il n'y aura aucun témoin pour voir comment les Palestiniens sont traités. Il n'y a aucune raison légale pour cela, aussi nous voulons aller au tribunal."

Les volontaires de l'ISM savent qu'ils ont la responsabilité de documenter et de témoigner du traitement imposé aux Palestiniens parce qu'Israël, force occupante, refuse d'autoriser les Forces de maintien de la paix de l'ONU à venir surveiller le comportement des soldats et des colons. Légalement, des soldats sont requis de protéger la population locale contre la violence des colons.

Quand les internationaux ne sont pas présents, les soldats et la police ne font pas grand chose pour empêcher les colons d'attaquer les Palestiniens.
Quand les Palestiniens se plaignent du harcèlement, les militaires les arrêtent mais ils laissent en liberté les colons violents.


Si le gouvernement israélien insite pour que les Droits de l'Homme ne soient pas violés -- par son armée d'occupation ou par les colons religieux fondamentalistes, dans leur quête du "Grand Israël" -- alors il devrait immédiatement cesser d'essayer d'interdire la présence des observateurs internationaux des droits de l'homme. L'armée israélienne a certainement quelque chose à cacher à Tel Rumeida. ISM et d'autres groupes internationaux des droits de l'homme continueront à exposer la situation.


Pour plus d'information :

Contactez l'International Solidarity Movement (ISM) au 02-297-1824 ou 054-659-4766;
Edward (l'un des arrêtés) au 054-663-9178.


VOUS ETES INVITES A : Venir à Hébron et voir ce qui se passe quand les Palestiniens tentent d'aller à leur travail ou à leur école dans le secteur de Tel Rumeida.

La presse est la bienvenue pour visiter le secteur, parler avec les Palestiniens locaux et les observateurs internationaux des Droits de l'Homme, et les rejoindre quand ils se déplacent dans le secteur.

Pour toute information, contactez le coordinateur de médias de l'ISM au 02-297-1824 ou au 054-659-4760.

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Poursuites judiciaires

Même auteur

ISM

Même date

12 septembre 2005