Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2087 fois

Gaza -

Palestine : après la joie l’inquiétude.

Par

> silviacattori@yahoo.it

Il faut espérer que l’Europe va revoir sa position et cesse de dire que le Hamas est "terroriste".
Le Hamas ne s’est pas présenté aux élections pour prendre le pouvoir mais pour défendre l’intérêt de tout le peuple et tenter de lui offrir un mieux, car la situation imposée par l’Autorité palestinienne était intenable pour nous, et le monde ne s’en est jamais vraiment préoccupé.

Silvia Cattori : Etes-vous heureux du résultat des élections ?



Khaled : Heureux oui mais inquiet, car des membres du Fatah sont en train de créer des incidents à Ramallah et à Gaza ; ils n’arrivent pas à accepter le résultat du scrutin.

Ils sont en train de provoquer des incidents pour pousser les militants du Hamas à riposter. Nous avons déjà vu cela ces dernier mois ; mais en ce moment leur déstabilisation pèse plus.

Leur objectif est d’inciter les gens proches du Hamas à répondre à leurs provocations, pour ensuite dire que c’est impossible de gouverner avec eux, et les faire passer comme violents.



S.C. - Ces incidents sont-ils le fait de gens qui réagissent spontanément où le fait de bandes organisées par un groupe précis ?



Khaled : Ce sont des désespérés que des cadres du Fatah, comme Dhalan et Joubril, manipulent, financent, pensons-nous. Dahlan et Joubril sont des hommes corrompus et connus pour être liés à Israël et à la CIA.

Des hommes détestés mais qui ont des moyens financiers considérables, pour avoir détourné de l’argent.

Des hommes dangereux, qui sont prêts à tout pour ne pas laisser le Hamas nous offrir une vie meilleure.

Ces hommes ne sont pas propres, ils ne travaillent pas pour le peuple palestinien mais pour le camp ennemi.



S.C. – Si le Fatah se retire les autres partis seront-ils prêts à s’unir loyalement au Hamas ?


Khaled : Le Hamas a clairement affirmé qu’il entend former un front uni.

Les autres partis sont en train de poser leurs conditions.

Si avec le FPLP il n’y aura pas de problèmes, car il est sur la même ligne que le Hamas quant à la continuation de la lutte de libération, avec le parti de "la troisième voie" de Salam Fayed et d’Hanna Harchaoui - parti financé par les américains et aligné sur la position de Washington - les choses ne seront pas simples.



S.C. – Ces personnalités-là vont-elles s’employer à faire obstacle aux nouveaux représentants que le peuple vient d’élire ?!


Khaled : Le Hamas a la majorité qui lui permet de faire passer ses décisions, de refuser ce qu’ils voudront lui imposer, si cela va contre son programme.

Le Hamas a la majorité et peut s’il le veut former un gouvernement sans faire alliance avec d’autres. Mais sa volonté est de tout faire pour former un gouvernement d’union.



S.C. – Les 150 000 palestiniens habitués à avoir de coquets salaires ne vont-ils pas rapidement se révolter contre le Hamas si l’Europe coupe l’aide financière ?


Khaled : Ces gens, sont inquiets à l’idée de ne plus toucher leur salaire dans les mois qui suivront.

Il faut espérer que l’Europe va revoir sa position et cesse de dire que le Hamas est "terroriste".

Et surtout il faut espérer que chez nous il n’y aura pas de risque de guerre civile.

Le Hamas ne s’est pas présenté aux élections pour prendre le pouvoir mais pour défendre l’intérêt de tout le peuple et tenter de lui offrir un mieux, car la situation imposée par l’Autorité palestinienne était intenable pour nous, et le monde ne s’en est jamais vraiment préoccupé.



Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Réformes

Même auteur

Silvia Cattori

Même date

30 janvier 2006