Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1471 fois

Bilin -

Quatre jours de détention pour un pacifiste de Bilin

Par

Lors de la protestation hebdomadaire d'aujourd'hui contre le mur d'Apartheid à Bil'in, les villageois ont essayé d'atteindre leur terrain situé de l'autre côté du mur avec un tracteur pour le labourer.
Les villageois de Bilin ont l'interdiction de franchir les portes illégales dans le mur avec leurs véhicules agricoles pour travailler leur terre, et récemment les soldats ont également essayé d'empêcher les internationaux de rejoindre les villageois de l'autre côté du mur.

Quatre jours de détention pour un pacifiste de Bilin


Les villageois de Bilin manifestent contre le Mur - Voir les autres photos de la manifestation.

Une cinquantaine de villageois ont été rejoints par les activistes internationaux et israéliens pour la marche d'aujourd'hui jusqu'au mur qui était menée par un tracteur.

Alors que les manifestants essayaient d'enlever les fils barbelés installés devant la porte, les soldats ont tiré des nombreuses bombes assourdissantes et ont utilisé leurs boucliers contre les activistes non-violents.

Les soldats se sont, cependant, abstenus d'utiliser du gaz lacrymogène, probablement parce que le vent n'était pas en leur faveur et qu'ils auraient été les victimes du gaz.

Le pacifistes de Bil'in, Ayad Burnat, a été empoigné et frappé par les soldats quand il a atteint l'autre côté de la porte. Il a été alors arrêté et est actuellement en détention à Ofer où il sera détenu pendant quatre jours.

Les soldats ont dit aux villageois qu'Ayad était accusé d'avoir lancé des pierres, ce qui est un mensonge puisqu'Ayad a toujours été avec les manifestants pacifiques.

L'arrestation d'aujourd'hui fait suite à l'arrestation de 4 autres activistes mardi soir.

Après cette arrestation arbitraire, les Forces de l'Occupation Israélienne ont grimpé sur la porte pour "garder" les fils barbelés.

Après la manifestation, les soldats ont tiré sur 10 enfants et un journaliste avec des balles de caoutchouc et ils ont tiré du gaz lagrymogène dans les maisons des habitants situées à l'entrée du village.


Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

25 novembre 2006