Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 923 fois

Jérusalem -

Report de la décision d'évacuation des familles du quartier de Batn Al-Hawa à Silwan

Par

Vendredi soir 28.05, le tribunal de district a reporté à début décembre prochain les décisions concernant l'évacuation des familles du quartier de Batn Al-Hawa à Silwan. Le tribunal de district a gelé les décisions d'expulsion des familles du quartier jusqu'à ce que le conseiller juridique prenne une décision concernant l'affaire.

Report de la décision d'évacuation des familles du quartier de Batn Al-Hawa à Silwan

Mercredi dernier, une session s'est tenue au tribunal de district pour entendre l'appel soumis par les familles des fils Abd Jaber Al-Rajabi et Awad Jaber Al-Rajabi, et l'examen de l'appel soumis a été reporté. Pendant ce temps, une manifestation était organisée devant le tribunal et les forces d’occupation ont attaqué les manifestants et arrêté un garçon et un jeune homme.

Fakhri Abu Diab, porte-parole des comités de défense de Silwan, a déclaré que la décision du tribunal de district de Jérusalem - de reporter la décision sur l'affaire du logement du quartier de Batn al-Hawa - est insuffisante, et que ce qu'il faut, c'est faire pression sur l'occupation pour annuler définitivement les décisions d'expulsion des résidents du quartier au profit des associations coloniales.

Abu Diab a déclaré dans un communiqué que la décision de reporter les questions d'évacuation des résidents de Silwan et de Sheikh Jarrah n'aurait pas eu lieu s'il n'y avait pas eu une pression publique généralisée et un travail de terrain efficace, appelant les citoyens à ne pas se fier aux décisions des autorités d'occupation.

Abu Diab a souligné que les autorités d'occupation contournent généralement les décisions si l'enthousiasme des citoyens faiblit.

Abu Diab a déclaré : « Les affaires concernant le quartier Sheikh Jarrah et des quartiers de Silwan qui sont menacés de confiscation et d'expulsion de leurs habitants ne sont pas terminés. Par conséquent, le travail urgent de terrain doit se poursuivre jusqu'à l'abolition de ces décisions, qui toucheront environ 7.500 habitants de Jérusalem dans la première phase, et qui sont des décisions inhumaines et illégales. »

Abu Diab a poursuivi : « Le succès que les Jérusalémites ont obtenu lors du soulèvement de la Porte des Lions, de la Porte de Bab Al-Rahma, de la Porte de Damas, et d'autres encore, est le fruit de la conscience et de l'unité des Jérusalémites dans la défense de leurs terres, de leurs quartiers, de leurs maisons et de leurs lieux saints. »
Enregistrer
Share

Source : Silwanic

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Colonialisme

Même auteur

Wadi Hilweh Information Center

Même date

4 juin 2021