Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1567 fois

Hébron -

Résumé des derniers évènements à Qawawis

Par

Les volontaires de l'ISM maintiennent une présence en tant qu'Observateurs des Droits de l'Homme (HRO) dans le minuscule village palestinien de Qawawis (environ 15 personnes), comme en a été faite la demande par les habitants.
Le village vulnérable est souvent sujet aux attaques et au harcèlement des colons israéliens voisins.
Ce qui suit est un bref résumé des derniers événements.

Le 11 octobre à 16h35, une voiture sur la route pour colons seulement s'est arrêtée et un colon a pris une photo d'un villageois.

À 16h49, un camion de l'armée s'est arrêté et trois soldats sont sortis.
Ils ont parlé au berger et ont dit à un HRO que l'homme s'était approché trop près de la route des colons.


Le 14 octobre à 08h52, un camion de l'armée s'est dirigé vers le village via une route de colons et s'est approché de deux bergers. Quand un HRO s'est approché du camion avec les bergers, un soldat lui a dit de partir parce qu'il voulait parler au berger, drul à seul. Il semble qu'il a dit au berger qu'il se tenait trop près de la route et qu'il devait aller à cêté des oliviers.

Le soldat est parti en traitant le HRO de "boulet chiant".

À 16h, nous avons vu deux camions de l'armée garés sur la route des colons. Après un moment, ils sont partis sans intervenir.

Le 15 octobre à 07h50, un camion de l'armée s'est arrêté près d'un berger palestinien qui faisait paître son troupeau tout près de la route de colons. Un soldat est sorti et a semblé expliquer au berger qu'il était trop près de la route.

Il a dit au HRO : "Vous savez qu'ils ne devraient pas être ici?".
Le HRO a répondu qu'il le savait pas.

À 10h15, deux Israéliens sont venus dans le village (le numéro des plaques d'immatriculation a été noté). Ils ont dit qu'ils venaient d'un kibbutz et ont parlé aux villageois et aux deux HRO.

Ils ont prétendu organiser un tour du secteur pour leur kibbutz. Le HRO leur a dit que ce n'était pas une bonne idée, car les villageois penseraient qu'ils étaient des colons.

Ils ont dit "Ne vous inquiétez pas, nous n'aimons pas non plus les colons" et ont donné aux villageois un sac de carottes de "notre usine".
Ils parlaient bien l'Arabe et ils ont dit à un villageois qu'ils étaient partis de Gaza : ce qui faisait d'eux des colons aussi. Leur histoire ne semblait pas en dire plus.

À 13h45, trois colons d'environ 18 - 20 ans sont entrés dans le village.

Les villageois et deux HRO se sont approchés d'eux et leur ont demandé ce qu'ils faisaient. Ils n'ont pas répondu et ils ont fait le tour du village en silence. L'un d'eux a grimpé sur un mur et a regardé dans un jardin.

À 13h47, un HRO a informé du harcèlement la police de la colonie de Kyiyat Arba. Elle a promis d'envoyer d'abord l'armée et puis la police.

Quelques minutes plus tard, les colons sont partis. Ils ont été filmés. L'armée ou la police n'est jamais venue.


Le 17 octobre entre 6h et 8h, plusieurs véhicules de l'armée et de la police ont été observés à proximité tandis que les bergers faisaient paître leurs troupeaux.

Entre 10h50 et 11h15, au moins 150 voitures et 5 autobus ont été observés se dirigeant vers la colonie de Susya.

Entre 11h et 13h, une surveillance a été exercée sur la route mais aucun colon ne s'est approché.

Source : www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Attaques de colons

Même auteur

ISM

Même date

2 novembre 2005