Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2824 fois

Liban -

Situation dans le camp de Nahr al-Bared

Par

> fplamb@gmail.com

3 juin, 4h du matin (Tripoli Time)

Contrairement aux nombreux rapports des médias, l'armée libanaise n'est pas entrée profondément dans Nahr al-Bared.
Selon le responsable du Fatah - OLP, Imad Halwani, ce matin, l'armée "n'est pas entrée dans le camp, mais elle l'a assiégé du côté nord et à l'est".

Situation dans le camp de Nahr al-Bared


Photo : Camp de Nahr al-Bared hier

L'armée a fortement bombardé une grande partie du camp mais les positions qu'elles contrôlent actuellement comprennent seulement des positions de tireurs isolés périphériques de Fatah Al-Islam au bord du camp.

De nombreux bunkers et tunnels souterrains sont encore intacts. Les estimations des victimes de l'armée et des médias sont très spéculatives puisque personne n'en a aucune idée avec 20 heures de bombardements intensifs ni concernant le nombre de morts ou de blessés parmi les civils et Fatah-Al-Islam.

Il y a deux heures, l'armée a annoncé qu'elle avait perdu 5 autres soldats aujourd'hui, ce qui porte le chiffre total de soldats tombés à 40.

Le gouvernement et l'armée sont disposés à minimiser le nombre de victimes civiles par leur bombardement de peur que la violence éclate dans les 11 autres camps palestiniens au Liban.

Ce qui est clair, c'est que la crise humanitaire pour les Palestiniens à l'intérieur de Nahr Al-Bared est au delà de toute description, avec plus de 11.000 personnes tapies et priant de rester en vie.

Il semble que dans les deux prochains jours, nous verrons si l'armée a fait réellement des incursions profondes pour prendre le camp et expulser Fatah Al Islam qui a nié, il y a quelques minutes, que son chef, Shakir al-Absi, serait blessé ou acculé, selon le chef en second des FAI et son commandant militaire, Mohammad Abu Hureira.


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Liban

Même sujet

Même auteur

Franklin Lamb

Même date

3 juin 2007