Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1576 fois

Ramallah -

Tous unis contre le Mur d'Apartheid

Par

Harrison Healy est membre de l'organisation des Jeunes Socialistes Australiens, Résistance, et travaille actuellement avec l'ISM en Palestine

Depuis janvier 2005, il y a eu à Bil'in des manifestations régulières contre le Mur d'Apartheid qui est construit en Cisjordanie.
Le mur a divisé les villes palestiniennes, détruit des maisons, supprimé l'accès aux terres fertiles et emprisonné les Palestiniens.
Le village de Biddu fût l'un des villages qui a réussi à sa campagne pour dévier le tracé du mur, mais cinq Palestiniens ont perdu la vie dans cette campagne.

Quatre de ceux qui int été tués ont été abattus pendant la première manifestation, pourtant la ville a continué son combat.

Les actions dans des villages comme Budrus et Biddu ont également aidé à l'implication de nombreux locals dans les manifestations anti-Mur dans d'autres villages.

Au total, neuf Palestiniens ont été tués dans les manifestations anti-Mur.


Il y a des rassemblements chaque semaine après les prières du vendredi après-midi à Bil'in, Abud et Beit Sira, et depuis le 4 mars, des manifestations hebdomadaires sont organisées le samedi à Tulkarem, où le Mur a séparé les villages des villages voisins tels que Jubara.

Les rassemblements sont organisés par les Comités Populaires dans chaque village et sont soutenus par des activistes internationaux et des Israéliens.

A Beit Sira, les gens ont planté des oliviers pour remplacer ceux que l'armée a arraché et à Abud, les manifestants ont brûlé des couvertures d'armée utilisées pour tasser la route.

A Bil'in, les villageois ont organisé de faux lynchages contre le mur, des conférences internationales attirant des centaines de participants et des matchs de football. Ils ont également utilisé des miroirs pour refléter les messages comme "Arrêtez le Mur" sur les vestes des soldats.

Les villageois de Bil'in ont également construit deux avant-postes de l'autre côté du Mur, face aux multiples colonies israéliennes. L'armée voudrait détruire ces petites maisons.

Chaque nuit, des activistes Palestiniens et internationaux campent à l'extérieur des avant-postes pour passer un bon moment ensemble et exprimer leur solidarité.

Le nombre de villages désirant agir se développe.

Les ISM, l'International Women’s Peace Service et l'Operation Colombe ont tous contribué au succès des manifestations, avec les activistes israéliens qui viennent en Cisjordanie chaque semaine pour soutenir leurs camarades palestiniens.

L'impact de la présence israélienne aux manifestations est significatif - un officier de la police des frontières israélienne a admis devant le tribunal que la police donne des instructions différentes de tir s'il y a des Israéliens parmi les manifestants.

Pourtant il y a toujours des blessés et des décès et même les Israéliens n'ont pas l'assurance de ne pas être blessés.

Le 24 Février, l'activiste israélien Matan Cohen, 17 ans, a reçu une balle en caouthouc (du métalrecouvert d'un millimètre de plastique) dans l'oeil au cours d'une manifestation à Beit Sira. Il pourrait perdre une grande partie, si ce n'est la totalité, de la vision de son oeil.

Le manifestant palestinien, Hussni Rayan, a été également atteint par une balle en métal recouvert de caoutchouc tirée à bout portant qui est entrée à 8cm de profondeur dans son corps pendant la même manifestation.

Source : http://www.palsolidarity.org//

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Non Violence

Même auteur

Harrison Healy

Même date

13 mars 2006