Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3106 fois

Ramallah -

Un Palestinien frappé par les forces israéliennes d’occupation pendant la manifestation à An Nabi Salih, 7 arrestations (vidéo de la manifestation)

Par

Les forces israéliennes avaient prévu que l’appel à la solidarité internationale lancé par la Lutte populaire d’An Nabi Salih pour le 4ème vendredi consécutif de manifestation, le 15 janvier, serait entendu. Trois militants d’ISM ont été refoulés au checkpoint d’Atara, entre Ramallah et An Nabi Salih. Ils ont heureusement pu passer par une autre route alternative et le groupe a pu rejoindre une dizaine d’autres internationaux, une douzaine de journalistes et plus de 300 Palestiniens.

Un Palestinien frappé par les forces israéliennes d’occupation pendant la manifestation à An Nabi Salih, 7 arrestations (vidéo de la manifestation)


An Nabi Salih : la résistance à l’expansion coloniale confrontée à la violence militaire (photo Activestills)

Le village d’An Nabi Salih, situé sur le versant d’une colline à 30km au nord-est de Ramallah, le long de l’autoroute 465, a une population d’environ 500 habitants. La manifestation protestait contre la saisie illégale d’importantes terres agricoles et l’arrachage, le 9 janvier, de centaines d’oliviers appartenant aux habitants du village par les colons d’Hallamish (Neve Zuf), colonie situé sur l’autoroute 465, en face d’An Nabi Salih. Les problèmes entre la colonie et les villageois ont resurgi le mois dernier lorsque les colons ont tenté de ré-annexer la terre d’An Nabi Salih, en dépit d’une décision de décembre 2009 prise par un tribunal israélien qui affirme que les habitants d’An Nabi Salih sont les propriétaires légaux de ces terres. La terre confisquée est situé sur le côté Hallamish de l’autoroute 465 et n’est malheureusement qu’une des nombres expansions de la colonie depuis qu’elle a été créé en 1977.

La manifestation devait partir du village et marcher jusqu’aux champs volés. Moins d’un kilomètre après le départ, les manifestants ont été confrontés aux jeeps, aux soldats israéliens et à une grande quantité de gaz lacrymogènes. Les résistants à l’occupation ont réussi à faire reculer les soldats de quelques centaines de mètres et à se créer une avenue pour continuer la marche vers les champs, à travers la vallée, entre la route et le village. Les forces militaires ont défendu les terres confisquées pour les colons en de multiples points, dont la route menant au village, l’autoroute 465 et le sommet d’une colline du village en utilisant les grands moyens habituels, bombes assourdissantes, lacrymogènes, balles caoutchouc-acier et balles réelles.

Les luttes les plus importantes pour atteindre les champs ont eu lieu dans la vallée et sur la partie basse de la route d’accès à An Nabi Salih, avec des déclenchements de force dans tout le secteur. Vers 16h, les soldats ont été obligés de faire retraite vers leur base, près de la route mais il a plu des gaz lacrymogènes jusqu’à la tombée de la nuit. Un accord a été conclu entre le Comité Populaire et l’armée pour la libération de 7 Palestiniens arrêtés pendant la manifestation, dont 3 femmes arrêtées au tout début de la manifestation. Les personnes arrêtées ont fait état de la violence militaire pendant leur détention dans la colonie Hallamish.

Un résistant palestinien a été grièvement blessé par une grenade lacrymogène qui lui a provoqué une plaie importante à la tête nécessitant une évacuation d’urgence et l’attention médicale du Croissant rouge palestinien.

7 militants d’ISM ont participé à la manifestation et ont pris des vidéos, des photos, ont proposé une aide médicale et ont témoigné de la violence et des arrestations.



Pas de greffon vidéo disponible...

Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Résistances

Même auteur

ISM

Même date

17 janvier 2010