Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2934 fois

Ramallah -

Un gosse de 10 ans tué à Nil’in

Par

Ahmed Ussam Yusef Mousa, un gosse de 10 ans, a été tué vers 18h ce soir près du village palestinien de Nil'in. Il a reçu une balle dans la tête tirée d’une courte distance.
Selon des témoins, un groupe de jeunes a tenté d’enlever les fils barbelés installés sur les terres appartenant au village. Les soldats leur ont tiré dessus, sans avertissement, et Ahmed a été tué.

Pas de greffon vidéo disponible...


Le quotidien israélien Maariv avait annoncé en Mars que les autorités israéliennes avaient donné un nouvel ordre à la police des frontières opérant le long du mur d'Apartheid qui entoure Jérusalem.
Les soldats sont maintenant autorisés à ouvrir le feu directement sur les Palestiniens qui essaient de manifester près de la barrière. Mais tirer est interdit si des Israéliens ou des étrangers se trouvent parmi les manifestants.

Selon les bénévoles de l’ISM qui se trouvent à Nil'in, des affrontements ont lieu actuellement entre les villageois et les forces israéliennes; Ils ont entendu des tirs et cinq personnes auraient été blessées.



Des manifestations contre le Mur d'Apartheid israélien ont eu lieu presque chaque jour à Nilin ces dernières semaines, Mur qui a été déclaré illégal par la Cour Internationale de Justice de La Haye en 2004. Le mur privera le village de près de 2500 dounams de terres agricoles, et mettra en danger l'existence de l’ensemble de la communauté.

L'armée israélienne et la police des frontières sont de plus en plus indisciplinées et violentes pendant les manifestations.

On a appris ce matin que le commandant de bataillon israélien, le Lt. Col Omri, a été mis à pied pour 10 jours en raison de sa conduite à Nil'in.

C’est Omri qui tenait par le bras le détenu palestinien de 27 ans, Ashraf Abu Rahma, alors que l’un de ses hommes tirait une balle caoutchouc-acier presque à bout portant sur Abu Rahma. Abu Rahma avait les yeux bandés et les mains liées dans le dos quand il a reçu une balle dans le pied. (voir la vidéo ci-dessous)



Au moins 11 Palestiniens ont été tués dans des manifestations contre le Mur d’Apartheid.
Il s'agit de :

Mohammad Fadel Hashem Rayan, 25 ans, tué le 26 février 2004 à Biddu.


Zakaria MaHmud Salem, 28 ans, tué le 26 février 2004 à Biddu.


Abdal Rahman Abu Eid, 62 ans, tué le 26 février 2004 à Biddu.


Mohammad Daud Badwan, 21 ans, tué le 26 février 2004 à Biddu .


Diaa Abdel Karim Abu Eid, 24 ans, tué le 18 avril 2004 à Biddu.


Hussain mahmud Awwad Aliyan, 17 ans, tué le 16 avril 2004 à Beitunia.


Islam Hashem Rizik Zhahran, 14 ans, a reçu une balle de caoutchouc le 18 avril 2004 à Deir Anu Mashal et est décédé le 28 avril 2004


Alaa Mohammad Abdel Rahman Khalil, 14 ans, tué le 15 février 2005 à Beitunia.


Jamal Jaber Ibrahim Assi, 15 ans, tué le 4 mai 2005 à Beit Liqiya.


Odai Mofeed Mahmud Assi, 14 ans , tué le 4 mai 2005 à Beit Liqiya.


Mahayub Nimer Assi, 15 ans tué le 9 juillet 2005 à Beit Liqiya.


Pour plus d’informations, contactez le bureau de l’ISM à Ramallah : (970)-2-2971824.

Vous pouvez également contacter les bénévoles de l’ISM à Nil’in :
Camilla (972) (0)54 2385681,
Helena (972) (0)549725207


La répression à Ni'lin et les suites de la diffusion du film montrant un soldat israélien tirant sur un détenu palestinien menottés et les yeux bandés
ISM-France

Une dépêche de dernière minute de Ma'an indique que Ahmad Husam Musa, 10 ans, a été tué par les forces israéliennes pendant les affrontements.

Ma'an News, le 29 juillet
Un enfant de 9 ans tué par l'armée israélienne, dix Palestiniens et deux soldats israéliens blessés à Ni'lin

Dix Palestiniens et deux soldats israéliens ont été blessés lors des affrontements qui ont lieu cet après-midi près du site de la construction du mur de séparation, à Ni'lin.

Les manifestants ont été blessés après que les soldats aient lancé des grenades lacrymogènes et tiré des balles caoutchouc-acier sur la foule des militants locaux et internationaux.

L'un des membres du Comité de Ni'lin contre le mur, Mohammad Srour, a déclaré que trois des blessés le sont modérément : Hassoun Issam Nafe’, Mo’tassem Ahmad Srour et Wa’el Taysir Nafe et les 7 autres légèrement.

Une dépêche de dernière minute de Ma'an indique que Hamada Husam Musa, 9 ans, a été tué par les forces israéliennes pendant les affrontements.

Selon IMEMC, l'armée a kidnappé Muhammad Abed Al-Kader, du Comité Populaire local contre le mur et la construction des colonies.

On apprenait également aujourd'hui (Ghassan Bannoura, pour IMEMC) que le tribunal militaire d'Ofer a condamné à 100 jours de détention ("distractive detention") Jamal Canaan Amirra, 50 ans, le père de la jeune fille qui avait filmé, grâce à son téléphone portable, le soldat israélien tirant à bout portant sur Ashraf Abu Rahma, 27 ans, alors que celui-ci était menotté et avait les yeux bandés.

Cette séquence, qui a été diffusée le dimanche 20 juillet par le groupe B'Tselem et qui a fait le tour du monde, a obligé l'armée israélienne a lancé une enquête.



Jamal Canaan a été arrêté, ainsi que le militant canadien Victor MacDiarmid, le 23 juillet à Ni'lin, lors d’une manifestation non-violente de femmes contre la construction du mur, alors qu’ils observaient la marche en direction du chantier de construction, prêts à intervenir en cas de violence de l'armée israélienne contre les femmes.

Après plusieurs jours de détention, Victor MacDiarmid a été expulsé vers le Canada le 27 juillet.

En ce qui concerne le soldat qui a tiré sur Ashraf Abu Rahma et l'officier qui en a donné l'ordre :
Le lieutenant-colonel Omri, qui a donné l'ordre de tirer et qui avait menti au test du détecteur de mensonge, a 10 jours de mise à pied.

On avait appris, dès le lendemain du tir sur Ashraf, que le sergent qui avait tiré avait été relâché aussitôt.

L'armée israélienne a reçu une autre plainte contre le Lt-Colonel Omri déposée par un Palestinien qui affirme qu'il l'a attaqué. La plainte a été déposée par B'tselem.

Pas de greffon vidéo disponible...

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

29 juillet 2008