Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1912 fois

Ramallah -

Un membre du Comité Populaire de Nilin arrêté lors d’une manifestation

Par

Plus de 100 villageois de Ni'lin, accompagnés de militants internationaux et israéliens ont marché en direction des colonies voisines qui séparent illégalement le village en deux.
Les manifestants pacifiques ont été stoppés à l'entrée du village par les Forces d’Occupation Israélienne qui ont utilisé une force excessive pour les obliger à faire demi-tour.

Pas de greffon vidéo disponible...

Video : Israël Putermam

Les soldats de l’occupation ont tiré du gaz lacrymogène, des bombes incapacitantes et des balles de caoutchouc sur les manifestants sans avoir été provoqués.

Cinq manifestants ont été blessés, dont un Suédois qui a été brulé après avoir été touché par une cartouche de gaz lacrymogène. D'autres ont été touchés par des balles de caoutchouc et un homme, Salah Mohammad Al-Khawaja a été blessé, arrêté et ensuite emmené par les soldats de l’occupation israélienne.

Al-Khawaja est l’un des dirigeants du Comité Populaire contre le Mur à Ni'lin. Les soldats israéliens ont dit qu'ils procéderont à son arrestation lorsqu’il sortira de l'hôpital, même s'il n’était qu’un simple spectateur et qu’il n'a rien fait pour mériter d'être arrêté.

Malgré la dispersion de la manifestation pacifique, les plus de 50 soldats et gardes-frontières israéliens ont poursuivi les manifestants dans le village et ont continué à tirer sur la population locale avec des balles de caoutchouc pendant plusieurs heures après la fin de la manifestation.

Plusieurs maisons et voitures ont été endommagées et ont eu des vitres brisées au cours des affrontements entre les forces d'occupation israélienne et les résistants locaux.

L’épisode d’aujourd'hui est un autre exemple dans la longue confrontation entre la population locale qui se bat pour conserver ses terres et le gouvernement israélien qui utilise de plus en plus des moyens violents pour étouffer toute protestation et assurer la poursuite de la construction du Mur de l'occupation illégal.

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

15 juillet 2008