Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 959 fois

Jérusalem -

Un nouveau crime de nettoyage ethnique à venir dans le quartier d'Al-Bustan à Jérusalem

Par

Le Bureau national pour la défense de la terre et la résistance aux colonies (nbprs) a déclaré dans son dernier rapport hebdomadaire qu'un nouveau crime de nettoyage ethnique va être perpétré par la municipalité de Moshe Lyon à Jérusalem occupée ; elle a à nouveau annoncé la démolition de l'ensemble du quartier Al-Bustan, annulé tous les accords conclus avec les habitants du quartier et a rejeté les projets qu'elle leur a demandé de fournir comme alternative à la démolition.

Un nouveau crime de nettoyage ethnique à venir dans le quartier d'Al-Bustan à Jérusalem

Elle a également refusé de reporter les ordres de démolition qui leur ont récemment été distribués. Ainsi, la municipalité va démolir toutes les maisons en préparation de la création d'un « parc national biblique ».

L'histoire de ce quartier remonte à l'année 2005, lorsque la municipalité d'occupation a pris la décision de le démolir et a commencé à distribuer des ordres de démolition à ses 1.550 résidents, soit une centaine d'appartements, sous prétexte qu'ils avaient été construits sans permis, alors que ses terrains sont des propriétés privées et une dotation islamique.

Le quartier Al-Bustan (1) est situé à 300 mètres du mur sud de la mosquée Al-Aqsa et s'étend sur une superficie de 7 hectares. Selon ses mythes bien connus, l'occupation prétend qu’il représente un « héritage historico-culturel pour le peuple juif », et œuvre donc pour judaïser son nom et le transformer en « Jardin du Roi David ».

Il convient de noter que 3 quartiers de Silwan sont menacés de démolition en faveur de la judaïsation de parcs nationaux, à savoir les quartiers de Al-Bustan, Wadi Al-Rababa, qui compte environ 1.000 habitants, et Wadi Yasoul, qui compte environ 300 habitants.

D'autres quartiers de Silwan sont menacés par la colonisation, comme le quartier de Batn Al-Hawa, qui entoure al-Bustan, et plus d’un demi-hectare de terre est menacé de confiscation au profit des colons, et les résidents mènent une lutte devant les tribunaux israéliens pour préserver leur bien, tandis que le quartier de Wadi Hilweh est menacé par des fouilles, des tunnels et des avant-postes.

En ce qui concerne les plans de colonisation en cours, les autorités d'occupation ont émis un ordre militaire pour saisir 65,8 hectares de terres de la ville d'Al-Abidiya, au nord de Bethléem, toutes situées dans la zone de Wadi Al-Nar dans le bassin n° 6, dans les localités de Keren Al-Hamam, Jalin et Sanam Al-Baqa'a. La nouvelle décision, sous le nom d'un ordre sur la loi foncière "expropriation pour le bénéfice général" - (Judée et Samarie) n° 321, (5729-1969) - vise à acquérir et à s'emparer du droit de disposer du complexe hydraulique de la vallée de Kidron Horknya n° H / 1/21 (Wadi Al-Nar), pour construire un complexe hydraulique à l'usage des colonies de la vallée du Jourdain et de la mer Morte.

L'occupation a publié un ordre militaire en 2019, pour modifier le cours naturel de la conduite de Wadi al-Nar pour les eaux usées, et cette décision s'inscrit dans les décisions liées au contrôle de l'occupation sur les ressources naturelles palestiniennes en exploitant les eaux usées et en les traitant à des fins agricoles, tout en empêchant les Palestiniens d'établir des projets de développement, et en empêchant délibérément les projets de développement des eaux usées dans les territoires palestiniens.

Selon un récent rapport conjoint (2) traitant de ce qui motive l'État d'occupation à s'installer en Cisjordanie , publié par B'Tselem et l'organisation Kerem Navot, qui concentrent leur travail sur la surveillance, la recherche et la publication de faits et de rapports liés à la politique de colonisation, celle-ci incarne clairement l'apartheid israélien en Cisjordanie , qui cherche de diverses manières à atteindre et à perpétuer la suprématie d'un groupe de "peuple juif" sur un autre groupe, à savoir les Palestiniens, sur toutes les terres s'étendant du fleuve à la mer.


(1) 'Al-bustan' signifie ‘le jardin’ en arabe (NdT)
(2) This is ours – and this too: Israël’s Policy in the West Bank, 9.03.2021, B’Tselem and Kerem Navot, rapport en anglais.

Source : Palestine News Network

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Madeeha Al-A’raj

Même date

25 mars 2021