Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1440 fois

Cisjordanie occupée -

Une journée dans la vie des agriculteurs palestiniens attaqués par les occupants israéliens

Par

Ce mercredi 27 janvier, les colonisateurs israéliens ont continué à s’acharner contre des agriculteurs palestiniens, en Cisjordanie occupée, dans le but de leur rendre la vie impossible pour leur voler leurs terres en toute impunité et agrandir des colonies existantes ou en créer de nouvelles. La politique du régime colonial israélien est claire et revendiquée : créer, pour les seuls colons israéliens, des zones géographiques les plus vastes possibles en les vidant de la population autochtone par la violence, la déportation ou le déplacement forcé. La définition largement acceptée du nettoyage ethnique. (ISM-France)

Une journée dans la vie des agriculteurs palestiniens attaqués par les occupants israéliens

Des colons israéliens illégaux labourent les terres palestiniennes près de Bethléem

Un groupe de colons israéliens, squattant illégalement les terres palestiniennes, a envahi mercredi des terres agricoles privées, dans une zone des prairies de l'est de Bethléem, et les a labourées dans le cadre de leurs tentatives constantes de les confisquer [voler, ndt].

Hasan Breijiyya, chef de la "Commission de résistance au mur et à la colonisation" à Bethléem, a déclaré que des dizaines de colons ont envahi les terres, et ont commencé à les labourer ; il a ajouté que les terres agricoles appartiennent aux familles palestiniennes az-Zawahra et al-Wahsh.

Il a également déclaré que les colons ont commencé à labourer les terres palestiniennes dans les régions de Khallet al-Batm et de Shu'ab as-Saff, à l'est de Bethléem, et a ajouté que les soldats israéliens étaient largement déployés dans la région.

Le fonctionnaire a averti qu'Israël a intensifié ses violations et ses tentatives d'annexer illégalement [voler, ndt] plus de terres palestiniennes, notamment lorsque l'armée permet aux colons d'envahir, de labourer et de détruire des terres agricoles, et de les utiliser comme zones de pâturage pour leur bétail.

Breijiyya a ajouté que les soldats facilitent le vol des terres palestiniennes au profit de la construction et de l'expansion des colonies illégales, construites en violation directe du droit international et de la Quatrième Convention de Genève.

Dans le même ordre d'idées, de nombreux agriculteurs palestiniens ont réussi à repousser une attaque des colons qui ont envahi leurs terres dans le village d'Al-Ma'sara, au sud de Bethléem en Cisjordanie . Les Palestiniens ont réussi à chasser les colons envahisseurs de leurs terres, en particulier lorsque les assaillants israéliens ont amené leurs moutons dans les champs pour détruire les cultures que les agriculteurs palestiniens avaient plantées.

Breijiyya a déclaré que les colons israéliens et les soldats ont récemment intensifié leurs violations contre les villageois palestiniens, leurs maisons et leurs terres, dans de nombreuses communautés de Bethléem.

Dans des informations connexes, les soldats israéliens ont déraciné de grandes étendues de terres palestiniennes dans le gouvernorat d'Hébron, au sud de la Cisjordanie , pour étendre une colonie illégale, et ont enlevé un homme qui essayait d'empêcher l'armée de défoncer sa terre.

Photo
Colons israéliens ordinaires, de ceux auxquels les Palestiniens sont confrontés quotidiennement dans leurs villages de Cisjordanie occupée.



Des soldats israéliens coupent et déracinent des milliers d'arbres dans la vallée du Jourdain

Des soldats de l’occupation ont envahi, mercredi, de vastes étendues de terres palestiniennes, dans les plaines du nord de la vallée du Jourdain, en Cisjordanie occupée, avant de couper et de déraciner plus de 10.000 arbres.

Mo'taz Bisharat, le responsable de l'Autorité palestinienne qui surveille les activités coloniales illégales d'Israël dans les plaines du Nord, a déclaré que les soldats « ont perpétré un massacre contre 10.000 arbres à feuilles persistantes, et plus de 300 oliviers ».

Bisharat a ajouté que les arbres avaient été plantés il y a 8 à 10 ans sur environ 400 dunams (40 ha) de terres palestiniennes, dans la forêt d'Einoun, dans le cadre d'un projet de plantation d'arbres financé par le Brésil.

L'attaque israélienne a eu lieu dans la matinée de mercredi, sous prétexte que les arbres se trouvent dans une "zone d'entraînement militaire".

Les soldats ont isolé toute la zone avant d'empêcher les citoyens palestiniens de l’atteindre.

Israël a illégalement désigné de nombreuses zones palestiniennes dans la vallée du Jourdain, à Hébron et dans d'autres parties de la Cisjordanie occupée, comme zone d'entraînement pour les militaires qui utilisent des munitions réelles, y compris des explosifs.

Ces exercices d'entraînement, menés par l'armée d'occupation israélienne, ont entraîné une destruction massive de terres et d'autres biens, brûlant des centaines de dunams de terres agricoles, en plus de déplacer des centaines de familles bédouines, et causant des dizaines de victimes, y compris des morts.

Photo
Palestiniens bédouins dont le village (et la survie) est mortellement menacé par la colonie sioniste construite sur leurs terres.


L'armée défonce des terres palestiniennes près d'Hébron pour étendre la colonie illégale

Les soldats israéliens ont défoncé, mardi et mercredi, de grands pans de terres palestiniennes dans le gouvernorat d'Hébron, dans le sud de la Cisjordanie , afin d'étendre une colonie illégale, et ont enlevé un homme qui tentait d'empêcher l'armée de retourner sa terre.

Selon des sources médiatiques à Hébron, l'armée est à l’œuvre pour l'expansion et le goudronnage de nouvelles routes dans la colonie illégale de Négohot, qui a été construite sur des terres palestiniennes volées, près des villes d'Hébron et de Beit Awwa.

Au cours de l'attaque, les soldats ont agressé un Palestinien, identifié comme Mohammad Jadallah, et l'ont kidnappé parce qu’il ait essayé de les empêcher de retourner sa terre.

Des soldats ont également démoli plusieurs hangars, déraciné des terres et confisqué des réservoirs d'eau dans la région de Farsh al-Hawa, à l'ouest d'Hébron.

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie occupée

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

IMEMC

Même date

28 janvier 2021